Les Français de plus en plus généreux30/11/2015  



En 2014, les Français ont donné 4% de plus qu’en 2013 (entre 4,2 et 4,4 milliards d’euros), et ont déclaré des montants supérieurs de 7,2% à l’administration fiscale (2,4 milliards d’euros de la part de 5,5 millions de foyers fiscaux).
Cette générosité qui profite à toutes les associations. Contrairement aux deux dernières années, les plus petites associations, dont le montant de collecte ne dépasse pas 150.000 euros, voient le montant de leur collecte augmenter, notamment grâce à l’appui du numérique. Quand elles franchissent le pas du digital, les réseaux sociaux et les campagnes de financements participatifs leur donnent bien plus de visibilité, leur permettent d’afficher la dimension concrète des actions qu’elles proposent de soutenir, de mettre en valeur leurs résultats et d’élargir rapidement et à moindre frais le cercle de leurs donateurs…
Le don en ligne présente en plus cette caractéristique très favorable de raccourcir considérablement le temps qui s’écoule entre l’envie de donner et le passage à l’acte, et de lever ce qui apparaît parfois comme le dernier obstacle.
Les moins de 30 ans qui donnent aux associations affichent un don moyen déclaré représentant 1,8% de leurs revenus imposables (sur la base de plus de 210 000 foyers fiscaux correspondants), non seulement supérieur à la moyenne générale (1,1%), mais aussi supérieur à celui des plus de 70 ans (1,4%). Ces résultats confirment aussi les tendances observées parmi les plus jeunes, quant à leur désir d’action et quant à leur soif d’engagement, notamment en matière de bénévolat.
L’enquête annuelle « A l’écoute des donateurs » avait indiqué un certain tassement en 2013, et une relance en 2014, qui se sont vérifiés dans le suivi de la collecte et des déclarations de dons. L’enquête 2015 présente des résultats proches de ceux de 2014, la proportion des indécis augmentant un peu.


 Autres articles sur le même sujet :
Les Français moins généreux

La générosité des Français a marqué le pas en 2013.

Le dispositif ISF-PME réservé aux entreprises innovantes

Afin de le mettre en conformité avec le droit de l'Union européenne, le dispositif de réduction d'impôt de solidarité sur la fortune lié aux souscriptions au capital de PME devrait être recentré sur les entreprises jeunes et innovantes.

L'expatriation des hauts revenus explose

Selon des chiffres du quotidien "Les Echos », les départs à l'étranger de contribuables disposant de hauts revenus s'est accéléré en 2013.

Locatifs défiscalisés : les nouvelles règles à respecter

Les baux conclus ou renouvelés en 2016 concernant les investissements locatifs Pinel, Duflot, Scellier, Robien, Borloo et Besson, ont vu leurs nouveaux plafonds de loyers et de ressources, révisés à la hausse.

Le Portugal a le vent en poupe chez les retraités

Ce pays, qui a adopté une fiscalité avantageuse pour les impatriés, est devenu la destination privilégiée des retraités français, damant le pion au Maroc qui pâtit des problèmes géopolitiques au Magrheb.

Pas de défiscalisation pour ceux qui renoncent au Malraux

Quel est le traitement fiscal des travaux réalisés dans le cadre d'un contrat de vente d'immeuble à rénover ?