Le PTZ relance le crédit01/02/2016  



« En janvier 2016, 12 % des demandes de prêt incluent un prêt à taux zéro, contre 8 % seulement en 2015. On constate ainsi que le prêt à taux zéro concerne aujourd’hui davantage de futurs acheteurs grâce à la fois au relèvement des plafonds de ressources pour pouvoir en bénéficier et à son élargissement à l’ensemble du territoire dans l’ancien » analyse Jérôme Robin, président et fondateur de Vousfinancer.com.
En effet, 25 % des demandes de crédit avec un PTZ concernent le financement d’une acquisition dans l’ancien avec travaux. « Nous constatons avec surprise que le nombre de demandes de PTZ dans l’ancien est significatif, notamment dans des régions où il y a davantage de biens anciens à rénover, ce qui n’est pas le cas en Ile-de-France… Toutefois, reste à savoir si ces prêts à taux zéro seront réellement accordés, car l’emprunteur doit  justifier sur devis ou factures qu’il effectuera bien des travaux dans les 3 ans pour un minimum de 25 % du montant de l’opération, ce qui complexifie les démarches et allonge les délais de traitement dans les banques » complète Sandrine Allonier, directrice des partenariats bancaires de Vousfinancer.com.
Autre constat en ce début d’année : les montants moyens de prêt à taux zéro sont également en hausse, confirmant que le dispositif 2016 pouvant financer jusqu’à 40 % du montant du bien (contre 18 à 26 % en 2015) est plus avantageux. En janvier 2016, le montant moyen des PTZ est de 85 000 € soit 25 % de plus qu’en janvier 2015 (68 000 €).


 Autres articles sur le même sujet :
Plus de crédits aux entreprises

À fin janvier 2016, les crédits mobilisés par les entreprises atteignent 715,4 milliards d’euros, en augmentation de 3,0 % sur un an.

Le Fisc contrôle moins mais mieux !

Les services de l'administration fiscale a opéré moins de contrôles fiscaux en 2015 par rapport à 2014, passant de 51 740 opérations à 50 168.

Assurance crédit : une fiche standardisée d'information

Depuis le 1er octobre 2015, une fiche dite “standardisée d'information” doit être remise aux emprunteurs tenus de souscrire une assurance-crédit.

Généralisation des complémentaires santé pour les salariés : les entreprises se préparent

D’après une étude Audirep réalisée à la demande de l’Association française de l’assurance (AFA) et de la FNMF, la grande majorité des entreprises proposent déjà une couverture santé à leurs salariés, dans la perspective de la généralisation de la complémentaire santé en entreprise au 1er janvier 2016. Près d’une entreprise sur deux souhaite choisir librement la couverture santé proposée à ses salariés.

Les nouvelles règles du code douanier

Le nouveau Code des Douanes de l'Union (CDU) entre en vigueur le 1er mai 2016 et abroge de manière définitive le code de 1992.

2014 et le regain d’intérêt des Français pour l’immobilier

L’intérêt des Français pour l’immobilier semble de nouveau se manifester en cette deuxième partie d’année 2014, et la baisse continue des taux de crédit immobilier ne semble pas y être étrangère. Le courtier meilleurtaux.com enregistre en effet 20 % de dossiers déposés en plus par rapport à 2013.