Immobilier, la hausse continue30/05/2016  



Avec une hausse de 0,5% par rapport au premier trimestre 2015, c’est la première fois depuis début 2012 que ces prix s'accroissent sur un an. Une évolution qui provient uniquement des maisons, dont les prix augmentent de 1,1 % par rapport au même trimestre de l'année précédente. Les prix des appartements, quant à eux, continuent de baisser, mais le recul s'atténue de nouveau ce trimestre (-0,2 %, après -1,1 % et -2,0 %).
En Île-de-France, les prix des logements se redressent légèrement à +0,3%. De même sur un an, les prix se redressent faiblement, suite à période de baisse continue depuis mi-2012.  Un léger rebond toujours dû aux maisons, dont les prix se redressent (+0,6 % sur un an, après -0,2 %), alors que les prix des appartements sont stables.
Enfin, en province, les prix des logements anciens observent une hausse pour le troisième trimestre consécutif, et accélèrent même : +0,9 % au premier trimestre 2016, par rapport au trimestre précédent, après +0,3 % au quatrième trimestre 2015 et +0,1 % au troisième. Sur un an, ils augmentent également, de 0,7 %. Les prix des maisons restent en hausse (+1,2 % entre le premier trimestre 2015 et le premier trimestre 2016) alors que les prix des appartements continuent de baisser (-0,4 %).


 Autres articles sur le même sujet :
Immobilier : La hausse continue

Au deuxième trimestre 2016, les prix des logements anciens augmentent sur un an et le volume de transactions progresse encore.

L’indice du coût de la construction en baisse

L'indice du coût de la construction (ICC) s'établit à 1 615 au premier trimestre 2016 après 1 629 au trimestre précédent.

Immobilier de bureau : Transactions locatives en hausse

Selon Immostat, après une certaine stabilité depuis le premier trimestre 2015, le niveau moyen des mesures d’accompagnement des transactions locatives de bureaux en Ile-de-France enregistre une progression au dernier trimestre 2015 pour atteindre 21,5% (+1,0 point par rapport au trimestre précédent).

L’immobilier ancien a toujours le vent en poupe

Selon le dernier baromètre LPI-Se Loger, la hausse des prix de l'ancien se confirme.

Des prix au m² qui ne baisseront plus

Au troisième trimestre 2015, le réseau Guy Hoquet l’Immobilier enregistre une baisse des prix en France de -1.9 % sur an, (de -0.5 % sur trois mois), une baisse des prix de -2.3 % en province (-0.5 % sur 3 mois), une baisse de -2.1 % des prix en Ile-de-France (-0.4 % sur trois mois).

Le bâtiment se redresse

Les chiffres de la construction sont bons, tout comme ceux des permis de construire. Quant à la commercialisation, il semblerait que le premier trimestre de l’année laisse entrevoir une poursuite durable de la dynamique du secteur.