Le quasi-usufruit est déductible de l'assiette de l'ISF20/06/2016  



Dans l'affaire qu'elle jugeait, un contribuable détenait, entre autres, l'usufruit de parts d'une société civile dont la valeur était remise en cause par le fisc au titre de l'ISF. Des dividendes distribués par cette société civile avaient été prélevés sur ses réserves. Or, juridiquement, en pareil cas, le droit de jouissance de l'usufruitier s'exerce sous la forme d'un quasi-usufruit, ce qui signifie que l'usufruitier est obligé de restituer ce qu'il a consommé au terme de cet usufruit (il a, de ce fait, une dette). Par conséquent, les juges considèrent que cette dette de restitution qui prend sa source dans la loi (article 587 du Code Civil) est déductible de l'assiette de l'ISF jusqu'à la survenance du terme de l'usufruit. 

Pour l'ISF 2016 à acquitter jusqu'au 15 juin, les contribuables concernés par ce cas pourront déduire de l'assiette taxable le montant de la dette de restitution. Par ailleurs, pour les ISF 2014, 2015 et 2016 déjà réglés, les contribuables pourront présenter des demandes de dégrèvement pour le trop payé. L'administration fiscale avait toujours considéré que l'obligation de restituer, prévue par l'article 587 du Code Civil, ne pouvait être considérée comme une dette déductible de l'assiette taxable. Cette analyse était contestable, car les règles d'évaluation en matière d'ISF sont le plus souvent calquées sur les règles applicables en matière de succession. Or, la dette de restitution du quasi-usufruitier est bien déductible de l'assiette de succession.

Cour de cassation, chambre commerciale, 24 mai 2016, n°15-17788


 Autres articles sur le même sujet :
Comment réduire votre ISF avec une chambre d’hôtes ?

Pour que la location meublée ou de chambres d'hôtes réduise l'impôt sur la fortune (ISF), le fisc, comme la Cour de cassation, exigent que le propriétaire prouve régulièrement la poursuite de cette activité.

3 façons de supprimer l’ISF

La plupart des candidats à la présidentielle entendent revenir à une imposition forfaitaire, à taux fixe. Ils promettent surtout de supprimer l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Dans une note publiée en octobre, des économistes de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) apportent leur pierre au débat.

Les riches donnent, mais de moins en moins

Selon la 3e édition du baromètre "Don ISF" de la fondation des Apprentis d'Auteuil, la proportion de contribuables assujettis à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) qui déclare avoir effectué un don à une fondation, une association ou un organisme caritatif au cours de l'année écoulée est stable mais le don moyen a baissé.

Spécial Loi de finances 2017 : une clause anti-abus pour l’ISF

Un article du projet de loi de finances pour 2017 introduit une clause anti-abus dans le dispositif de plafonnement de l'impôt de solidarité sur la fortune.

Impôts : Les chantiers de la rentrée

La DGFIP, l'administration chargée de la collecte des impôts en France, a présenté le bilan de son activité en 2016 et évoqué certains chantiers fiscaux en cours de réalisation.

Les avis d'imposition sont en cours de distribution

L'administration fiscale vient de communiquer le calendrier de l'envoi des avis d'imposition sur le revenu.