Pourquoi les actions privées de droit de vote sont éligibles aux taux d’imposition réduit !31/10/2016  



Lorsque des actions d’une société sont possédées par une ou plusieurs sociétés dont elle détient directement ou indirectement le contrôle, les droits de vote attachés à ces actions ne peuvent être exercés à l’assemblée générale de la société. Il n’est est pas tenu compte pour le calcul du quorum (c. com. art. L 233-31).  L’administration en conclut que ces titres ne peuvent pas être considérés comme des titres de participation éligibles au taux réduit d’imposition, dès lors qu’ils sont privés de droit de vote et que la société qui les détient est elle-même détenue par la société émettrice des titres (BOFiP-PVMV-30-10-§ 190-12/09/2012).

Pour le Conseil d’État, cette doctrine est illégale. Alors que ni les dispositions de l’article 219, I du CGI ni aucune autre disposition de ce code ne conditionnent le bénéfice du régime à l’exercice des droits de vote, le ministre ne s’est pas borné à expliciter la loi mais y a ajouté des dispositions nouvelles qu’aucun texte ne l’autorisait à prendre.

 


 Autres articles sur le même sujet :
Les avis d'imposition sont en cours de distribution

L'administration fiscale vient de communiquer le calendrier de l'envoi des avis d'imposition sur le revenu.

3 façons de supprimer l’ISF

La plupart des candidats à la présidentielle entendent revenir à une imposition forfaitaire, à taux fixe. Ils promettent surtout de supprimer l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Dans une note publiée en octobre, des économistes de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) apportent leur pierre au débat.

Déduction de TVA en question

Pour l’exercice du droit à déduction, un Etat membre peut prévoir, dans sa réglementation, un délai de forclusion, pour autant que les principes d’équivalence et d’effectivité sont respectés.

Taxes foncières : des hausses raisonnables

Selon l'étude annuelle du Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales dévoilée lundi par "Les Echos", les deux tiers des grandes villes n'ont pas augmenté leur taux d'imposition et les abattements ont été préservés.

Défiscalisation outre-mer : le Conseil d’Etat jette un froid sur les panneaux solaires

Le Conseil d’Etat vient de doucher les espoirs des contribuables qui ont investi dans des panneaux solaires.

Ouverture du service de correction des impôts en ligne

L'administration permet aux contribuables ayant télédéclaré leurs revenus de rectifier en ligne leur déclaration.