Mutuelle d'entreprise obligatoire : quid des anciens salariés ?10/04/2017  



Les tarifs applicables aux anciens salariés de l'entreprise (retraités, bénéficiaires d'une rente d'incapacité ou d'invalidité, chômeurs) seront plafonnés ainsi : 
- première année : maintien du même tarif que le reste du personnel ; 
- seconde année : majoration maximale de 25 % dudit tarif ; 
- troisième année : majoration maximale de 50 %. 
Actuellement, le plafonnement est fixé à 50 % sans étalement. 


 Autres articles sur le même sujet :
Tiers payant invalidé

Invalidation par le Conseil Constitutionnel de l'instauration du tiers payant obligatoire (d'ici 2017) auprès des organismes complémentaires de santé (mutuelles, institution de prévoyance, assurances).

Complémentaire santé des salariés, les entreprises jouent le jeu

Un an après la mise en place obligatoire d'une couverture santé au bénéfice des salariés, une étude montre que la majorité des entreprises vont plus loin que le minimum légal.

Au bureau on peut papoter mais pas vapoter !

L'interdiction de vapoter au travail entrera en vigueur le 1er octobre 2017.

Prévoyance : les entreprises restent libres

Le choix d'une prévoyance complémentaire collective reste libre pour les entreprises.

La généralisation du tiers payant se normalise

Les complémentaires santé et les opérateurs de tiers payant proposent un socle de services autour d’une norme commune.

Assurance-chômage, ce qui vous attend en septembre !

Les partenaires sociaux ont réussi à s'accorder sur un texte qui constituera la prochaine convention d'assurance-chômage qui entrera en vigueur à partir du 1er septembre 2017.