Les bonnes Sofica pour défiscaliser15/05/2017  



La réduction d'impôt est normalement égale à 30 % des sommes versées, retenues dans la double limite de 25 % du revenu net global et de 18 000 euros. Le taux est désormais porté à 36 % lorsque la société bénéficiaire s'engage à réaliser au moins 10 % de ses investissements directement dans le capital de sociétés de réalisation d’œuvres cinématographiques ou audiovisuelles. S'agissant de souscriptions au capital (ou augmentations de capital) de Sofica dont l'agrément a été accordé à compter du 1er janvier 2017, le taux est porté à 48 % lorsque, d'une part, la condition précédente est réalisée, et d'autre part, la société bénéficiaire s'engage à consacrer au moins 10 % de ses investissements soit à des dépenses de développement d’œuvres audiovisuelles (fiction, documentaire ou animation) sous forme de séries, soit à des versements en numéraire réalisés par contrats d'association à la production en contrepartie de l'acquisition de droits portant exclusivement sur les recettes d'exploitation des œuvres cinématographiques et audiovisuelles à l'étranger.


 Autres articles sur le même sujet :
Trois ans de plus pour défiscaliser avec les SOFICA

La réduction d'impôt sur le revenu accordée au titre de la souscription de parts de sociétés de financement de l'industrie cinématographique (SOFICA) est prolongée de trois ans.

Une réduction d'impôt de 48 % pour les Sofica

L’avantage fiscal lié à la souscription de parts Sofica pourrait passer de 36 % à 48 %.

Le dispositif ISF-PME réservé aux entreprises innovantes

Afin de le mettre en conformité avec le droit de l'Union européenne, le dispositif de réduction d'impôt de solidarité sur la fortune lié aux souscriptions au capital de PME devrait être recentré sur les entreprises jeunes et innovantes.

Remise en cause de la réduction d’ISF

Que devient la réduction d’ISF pour souscription de capital de PME en cas de cessation d’activité ?

Baisse de L’IS ?

Le ministère des Finances envisage de ramener, dès 2017, le taux d'impôt sur les sociétés des seules PME de 33,3 % à 28 %.

Spécial Loi de finances 2017 : un an de plus pour le Pinel

Conformément à une annonce faite par le Chef de l'Etat en avril, le projet de loi de finances pour 2017, présenté hier à la presse, prévoit la prorogation d'un an de la réduction d'impôt Pinel en faveur de l'investissement locatif, soit jusqu'au 31 décembre 2017.