Epargne salariale, rien ne bouge !28/08/2017  



"Nous ne toucherons pas à la fiscalité de l'épargne salariale", a-t-il déclaré sur RTL. "Cette épargne salariale, aujourd'hui, elle n'est pas fiscalisée à l'impôt sur le revenu, nous ne toucherons pas à cela", a-t-il poursuivi. Le Premier ministre Edouard Philippe a précisé mi-juillet que l'instauration d'un prélèvement forfaitaire unique (PFU) d'environ 30% sur les revenus de l'épargne - une promesse de campagne d'Emmanuel Macron - se ferait en 2018.


 Autres articles sur le même sujet :
Les versements augmentent dans les dispositifs d'épargne salariale

Plus de 10 millions de salariés sont concernés par l'épargne d'entreprise. Selon l'Association française de la gestion financière (AFG), au 30 juin 2016, les versements nets ont doublé en un an sur les dispositifs d'épargne salariale pour atteindre 3 milliards d'euros.

Salaire brut en hausse, mais pas avant 2018

Le gouvernement annonce une baisse des cotisations salariales dès 2018.

Actionnariat salarié : qui est gagnant ?

Dans la nouvelle édition de son étude, Eres mesure, pour la deuxième année consécutive, la performance sur 5 ans des opérations d’actionnariat salarié initiées par les entreprises du SBF120.

L'épargne retraite en entreprise en plein boom

A la fin mars 2017, 4,2 millions de salariés et leurs ayants droit étaient couverts par un plan d'épargne retraite entreprise.

Un compte entrepreneur investisseur pour les start-ups

Michel Sapin, ministre de l'économie, a confirmé la création du "compte entrepreneur investisseur" pour encourager les entrepreneurs à réinvestir dans de jeunes start-ups les sommes qu'ils ont gagnées en cédant leur propre entreprise.

Fraude fiscale, fin du guichet pour les repentis

Le ministre de l'action et des comptes publics a annoncé la fermeture, au 31 décembre, du service qui permet aux contribuables détenteurs d'avoirs à l'étranger non déclarés de régulariser leur situation.