Salaire brut en hausse, mais pas avant 201828/08/2017  



Par le biais d'un communiqué, le gouvernement confirme qu'il engagera bien dès 2018 un transfert des cotisations sociales salariales vers la CSG "afin de redonner 7 milliards d'euros de pouvoir d'achat aux actifs". En pratique, les cotisations salariales "maladie" (0,75 %) et "chômage" (2,4 %) seront supprimées. Les 3,15 points de cotisation en moins seront compensés par un relèvement du taux de la CSG de 1,7 point, qui passerait ainsi de 7,5 % à 9,2 %. Le gain net de pouvoir d’achat annoncé par le gouvernement sera de 260 € par an pour un salarié rémunéré au SMIC. Cependant, la hausse de la CSG doit intervenir dès le 1er janvier 2018, alors que la baisse des cotisations sociales s'effectuerait en deux temps, selon le quotidien "Les Echos". Le calendrier sera précisé lors de la présentation des projets de loi de finances et de financement de la Sécurité sociale. Parallèlement, des discussions auront lieu dès l’automne 2017, autour du ministre de l’action et comptes publics Gérald Darmanin, pour définir les modalités d’une compensation de la hausse de la CSG pour les fonctionnaires.


 Autres articles sur le même sujet :
Epargne salariale, rien ne bouge !

Le gouvernement ne compte pas modifier la fiscalité de l'épargne salariale, a annoncé lundi le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

Non-salariés : baisse des seuils de dématérialisation au 1er janvier 2018

À compter du 1er janvier 2018, seront abaissés les seuils de revenus ou de chiffres d'affaires au-delà desquels la déclaration d'impôt et le paiement des cotisations sociales doivent être réalisés par voie dématérialisée.

Un logiciel de comptabilité certifié pour les auto-entrepreneurs

Dans le cadre de la loi de finances 2016, l'utilisation d'un logiciel de comptabilité deviendra obligatoire pour certains professionnels dès janvier 2018.

Quelles devraient être les modalités de baisse pour le taux de l'IS ?

Un taux en baisse dès 2018 et uniformisé en 2022 au-delà de 38.120 euros

Gazole lourdement taxé

L'Assemblée nationale a voté la hausse de la fiscalité sur le gazole voulue par le gouvernement pour l'aligner sur celle de l'essence d'ici à 2021.

Le prélèvement à la source, comment ça marche ?

La loi de finances pour 2017 prévoit l’entrée en vigueur du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu au 1er janvier 2018.