Salaire brut en hausse, mais pas avant 201828/08/2017  



Par le biais d'un communiqué, le gouvernement confirme qu'il engagera bien dès 2018 un transfert des cotisations sociales salariales vers la CSG "afin de redonner 7 milliards d'euros de pouvoir d'achat aux actifs". En pratique, les cotisations salariales "maladie" (0,75 %) et "chômage" (2,4 %) seront supprimées. Les 3,15 points de cotisation en moins seront compensés par un relèvement du taux de la CSG de 1,7 point, qui passerait ainsi de 7,5 % à 9,2 %. Le gain net de pouvoir d’achat annoncé par le gouvernement sera de 260 € par an pour un salarié rémunéré au SMIC. Cependant, la hausse de la CSG doit intervenir dès le 1er janvier 2018, alors que la baisse des cotisations sociales s'effectuerait en deux temps, selon le quotidien "Les Echos". Le calendrier sera précisé lors de la présentation des projets de loi de finances et de financement de la Sécurité sociale. Parallèlement, des discussions auront lieu dès l’automne 2017, autour du ministre de l’action et comptes publics Gérald Darmanin, pour définir les modalités d’une compensation de la hausse de la CSG pour les fonctionnaires.


 Autres articles sur le même sujet :
Vers un nouveau rabotage des niches sociales

Selon "Les Echos" (édition du mercredi 12 août), le gouvernement pourrait procéder à un nouveau rabotage de certaines exonérations de cotisations sociales.

Les villes les plus chères de France

Le sixième baromètre Vivastreet, basé ses les propres performances du site de petites annonces, a permis d’établir un top 10 des villes les plus chères à la vente en France.

Epargne salariale : les contours de la réforme dévoilés

Annoncée dès l’été 2012, la réforme de l’épargne salariale va s’articuler autour de 6 grands axes.

La baisse des impôts, c'est maintenant !

François Hollande a confirmé des baisses d'impôts pour 2016, assurant qu'elles concerneront "plus de 8 millions" de foyers pour un montant total de "plus de 2 milliards d'euros".

Fiscalité : La simplification, c’est maintenant

L'ordonnance portant simplification des obligations déclaratives des entreprises en matière fiscale est publiée aujourd'hui au Journal Officiel. Elle comporte plusieurs mesures déjà annoncées par le Gouvernement le 17 juin dernier.

Prélèvement à la source de l'IR

Le prélèvement à la source de l'IR devrait démarrer en 2018.