Permis, première voiture : Merci la famille !04/09/2017  



Selon une étude publiée par le comparateur d'assurances Le-jeune-conducteur.com, au moment de passer son permis, rares sont les jeunes qui ont déjà assez d'argent de côté pour se le payer. La famille finance donc entièrement (dans 44% des cas) ou en partie (21%) le projet. Sur le tiers de jeunes qui payent eux-même leur permis de conduire, 4% sont obligés de prendre un crédit.

Le phénomène est le même dans le cadre de l'achat d'une première voiture, la famille et le jeune conducteur s'entraidant pour trouver un financement adéquat (42%). Si 28% décident néanmoins de se l'offrir avec leurs propres deniers, un quart d'entre eux sont obligés de souscrire un prêt. L'assurance est quant à elle principalement payée par le conducteur seul (52%), mensuellement (82%). Idem pour les amendes qu'il est seul à payer dans 56% des cas.

Pour des raisons budgétaires, cette première voiture est quasi systématiquement d'occasion (pour 94% des sondés) et roule majoritairement à l'essence (64%). La plupart du temps (78%), c'est le jeune titulaire du permis qui choisit lui-même le modèle.


 Autres articles sur le même sujet :
La conduite sans permis : vers une normalisation des stages de récupération des points

La multiplication des contrôles routiers a mis sous les feux de la rampe les conducteurs roulant sans permis et les professionnels qui font du malheur des uns, leur quotidien, les acteurs des stages de récupération de permis.

62% des Français tentés par des investissements « non traditionnels »

Selon une enquête réalisée par l'institut CSA pour le compte de l'Autorité des marchés financiers, 62 % des Français ont entendu parler des offres de placement non traditionnel.

Les petites entreprises peinent à trouver des financements

Les conditions de financement des petites et moyennes entreprises (PME) demeurent très préoccupantes dans de nombreux pays, d’après un nouveau rapport de l'OCDE.

La SNCF durcit ses conditions

À partir du mois d'avril, il faudra débourser de cinq à quinze euros pour un échange effectué plusieurs semaines avant le départ ou son jour même.

Restez groupés !

Après une année d'existence, l'action de groupe dans le domaine de la consommation a déjà permis d'indemniser près de 100 000 consommateurs lésés.

Baisse des charges pour les employeurs-particuliers

L'Assemblée nationale a voté une mesure en faveur du portefeuille des employeurs-particuliers. Pour les familles qui font travailler un certain type de salarié à domicile, la réduction de cotisation sera doublée.