Contrôle technique renforcé09/10/2017  



À compter du 20 mai 2018, le contrôle technique automobile sera plus contraignant avec la transposition en France d'une directive européenne (2014/45/UE). Concrètement, le nombre de points de contrôles va passer de 124 à 136 à l'issue de l'examen du véhicule et il y aura 4 niveaux de conformité contre 3 actuellement :
- contrôle conforme : l'examen est validé pour 2 ans ;
- défauts mineurs : l'examen est validé mais il signale des points à surveiller ;
- défauts majeurs : le contrôle est invalidé avec réparation obligatoire dans les 2 mois (avec contre-visite) ;
- défaut critique : le contrôle n'est pas validé et la réparation doit être effectuée sous 24 heures, sous peine d'immobilisation du véhicule (pneus lisses, carrosserie en très mauvais état, etc.).
La conséquence de cette réforme pour les automobilistes sera immanquablement une augmentation de la facture de l'ordre de 10 à 20 %. Ce qui donnerait un contrôle technique aux alentours de 80 € en moyenne.


 Autres articles sur le même sujet :
Contrôle technique supprimé pour les voitures de collection

Certains véhicules présentant un caractère historique ne sont plus soumis au contrôle technique périodique, normalement obligatoire tous les 5 ans pour ceux dotés d'une carte grise « collection ».

Combien consacrez-vous à vos loisirs ?

En 2017, les Français consacreront en moyenne 662 euros pour leurs loisirs : c’est 61 euros de plus qu’en 2016 mais autant qu’en 2015.

Coup de mou sur le marché automobile

On note un ralentissement du marché automobile en octobre.

Automobile : La fin des vitres teintées

Dès 2017, il sera interdit de circuler avec une voiture équipée de vitres teintées au-delà de 30 %, à l'avant de l'habitacle.

Permis de conduire à 1 € par jour ouvert aux motos

Le dispositif du « permis à 1 € par jour » a été assoupli le 1er juillet 2016 afin d'augmenter le nombre de bénéficiaires.

Arnaque aux voitures d’occasion

Près de la moitié des commerces d'automobiles d'occasion inspectés par la Répression des fraudes en France présentent des "anomalies" qui peuvent aller jusqu'à des pratiques illicites "systématiques ».