C’est l’heure de payer la CFE13/11/2017  



La CFE et/ou l'IFER doivent être acquittés au plus tard le 15 décembre 2017 par un moyen de paiement dématérialisé : prélèvement mensuel, prélèvement à l'échéance ou paiement direct en ligne.

Pour les redevables titulaires d'un contrat de prélèvement (mensuel ou à l'échéance) pour le paiement de la CFE, le montant à payer figurant sur l'avis de CFE-IFER sera prélevé automatiquement.

Si ce n'est pas le cas, il est possible :

- soit d'adhérer au prélèvement à l'échéance, jusqu'au 30 novembre 2017 minuit sur le site « impots.gouv.fr » ou auprès du Centre Prélèvement Service (CPS) dont les coordonnées figurent dans le cadre « Vos démarches » de l'avis ;

- soit de payer en ligne en cliquant sur le bouton « Payer » au-dessus de l'avis pour accéder au service de paiement (si le compte bancaire à utiliser a été déclaré dans l'espace professionnel).

La validation du règlement doit intervenir avant le 15 décembre 2017 minuit.

Dans le cadre de la révision des valeurs locatives des locaux professionnels, l'administration a publié, pour chaque département, les nouveaux paramètres d'évaluation de ces locaux (secteurs, grilles tarifaires et coefficients de localisation, communs à la CFE et à la taxe foncière). Elle vient de publier les coefficients de neutralisation de CFE que les entreprises peuvent consulter sur le site « impots.gouv.fr/portail/node/11405 ».   

 


 Autres articles sur le même sujet :
Les avis d'acompte de CFE et/ou d'IFER sont en ligne

Ils sont uniquement consultables en ligne dans l'espace professionnel sur le site « impots.gouv.fr », préalablement à l'échéance de paiement du 15 juin 2016.

Créations d’entreprises en baisse

L’Insee note un repli des créations d'entreprises en août 2017.

Retour à la case départ pour le prélèvement à la source ?

Le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a précisé que le prélèvement à la source “ne se fera pas” s'il se révèle être une “source de complexité pour les entreprises”.

Nouvelle procédure pour le remboursement de TVA

Pour les demandes de remboursement de crédits de TVA déposées à compter du 1er janvier 2017, l'administration disposerait d'une procédure d'instruction sur place spécifique à ces demandes de remboursement.

Ouverture du service de correction des impôts en ligne

L'administration permet aux contribuables ayant télédéclaré leurs revenus de rectifier en ligne leur déclaration.

Taxes locales des entreprises en septembre

La révision des valeurs locatives commerciales, qui servent de base de calcul pour les impôts locaux payés par les entreprises, sera intégrée aux avis d'imposition envoyés à la rentrée.