De nouveaux droits en vue pour les salariés démissionnaires et les indépendants18/12/2017  



Le premier chantier est la création d'un droit à l'assurance chômage pour les salariés démissionnaires. Le droit serait corrélé à un projet professionnel et ne pourrait être exercé qu'une fois tous les cinq ans. Le gouvernement entrevoit la suppression du délai de carence qui existe aujourd'hui, une durée d'indemnisation raccourcie et une allocation dont le montant serait plafonné. Le second chantier phare vise la création d'un droit à l'assurance chômage pour les travailleurs indépendants. Sur ce point, le gouvernement n'impose aucune solution (ancienneté minimale, liquidation judiciaire, protection volontaire des intéressés, etc.). Il demande aux partenaires sociaux de lui faire des propositions d'ici la fin janvier, "en s’interrogeant notamment sur les conditions et le montant de cette indemnisation". Deux autres chantiers concernent des sujets récurrents : d'une part, la lutte contre la précarité et le recours massif aux CDD par certains employeurs, avec en arrière plan la mise en place possible d'un "bonus-malus" pour les entreprises ; d'autre part, le contrôle des chômeurs. Enfin, le gouvernement souhaite revoir la gouvernance du régime, qui sera, à partir de 2018, financé aussi par la CSG. Pour le gouvernement, "cela induit un rôle plus important de l'Etat dans le financement d’une assurance-chômage qui gagne en universalité".


 Autres articles sur le même sujet :
Fin programmée du Régime social des indépendants

Chose promise… Comme l'avait annoncé le Président de la République lors de sa campagne, le Régime social des indépendants (RSI) va disparaître. Il était temps !

Réformes en vue pour les travailleurs indépendants

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a présenté le 5 septembre le programme du gouvernement en faveur des travailleurs indépendants.

Non-salariés : baisse des seuils de dématérialisation au 1er janvier 2018

À compter du 1er janvier 2018, seront abaissés les seuils de revenus ou de chiffres d'affaires au-delà desquels la déclaration d'impôt et le paiement des cotisations sociales doivent être réalisés par voie dématérialisée.

Fin de l'exonération de la contribution patronale d'assurance pour les jeunes

La conclusion d'un CDI avec un jeune de moins de 26 ans n’ouvre plus droit à une exonération de la cotisation patronale d'assurance chômage.

Auto-entrepreneur : Un sur cinq survit

Cinq ans après leur immatriculation, seuls 23 % des auto-entrepreneurs déclarés au premier semestre 2010 sont encore actifs sous ce régime.

Assurance-chômage, ce qui vous attend en septembre !

Les partenaires sociaux ont réussi à s'accorder sur un texte qui constituera la prochaine convention d'assurance-chômage qui entrera en vigueur à partir du 1er septembre 2017.