Les premières réformes Macron adoptées25/12/2017  



Le remplacement de l'ISF par un impôt sur la fortune immobilière, le dégrèvement massif de taxe d'habitation programmé sur 3 ans et l'instauration d'un prélèvement forfaitaire unique appliqués à l'ensemble des revenus de capitaux mobiliers et des plus-values de cession de valeurs mobilières sont les mesures phares de la première loi de finances du gouvernement Philippe. Dans la foulée, les députés ont également adopté la seconde loi de finances rectificative qui notamment fixe les dernières modalités d'application du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu à partir de 2019. Des recours devant le Conseil constitutionnel ont d'ores et déjà été annoncés.


 Autres articles sur le même sujet :
Quel bilan fiscal du quinquennat Hollande ?

Le syndicat national Solidaires Finances Publiques (fonctionnaires des impôts) a rendu public son « bilan fiscal du quinquennat ».

Réformes en vue pour les travailleurs indépendants

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a présenté le 5 septembre le programme du gouvernement en faveur des travailleurs indépendants.

54 % des auto-entrepreneurs en font leur activité principale

En 2014, 60 % des auto-entrepreneurs immatriculés au premier semestre démarrent effectivement une activité économique avant la fin de l’année ; ils se lancent principalement dans les activités spécialisées, scientifiques et techniques (19 %), le commerce (16 %) ou la construction (13 %).

Pourquoi les actions privées de droit de vote sont éligibles aux taux d’imposition réduit !

Selon le Conseil d’Etat, contrairement a ce que pense l’administration, les actions privées de droit de vote sont éligibles aux taux d’imposition réduit. C’est un revirement de jurisprudence.

Auto-entrepreneur : Un sur cinq survit

Cinq ans après leur immatriculation, seuls 23 % des auto-entrepreneurs déclarés au premier semestre 2010 sont encore actifs sous ce régime.

Gazole lourdement taxé

L'Assemblée nationale a voté la hausse de la fiscalité sur le gazole voulue par le gouvernement pour l'aligner sur celle de l'essence d'ici à 2021.