Du changement pour les exploitants agricoles01/01/2018  



La cotisation forfaitaire due par les exploitants agricoles pour le régime de prestations en espèces versées en cas de maladie ou d'accident privé est abaissée à 180 € à partir de 2018, contre 200 € jusqu'à maintenant. Les cotisations dues par les exploitants agricoles au titre du régime de l'assurance contre les accidents du travail et les maladies professionnelles pour l'année 2018 viennent d'être publiées au Journal officiel. Les montants sont inchangés par rapport à 2017, à l'exception de ceux relatifs aux catégories de risques C (maraîchage, floriculture, etc.) et D (cultures céréalières et autres grandes cultures), augmentés respectivement de 0,5 et 0,4 %. Les montants des cotisations dues au titre du même régime par les non-salariés agricoles situés en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à La réunion, à Saint-Barthélémy et à Saint-Martin sont fixés dans un autre arrêté publié conjointement.


 Autres articles sur le même sujet :
Le RSI évolue, enfin !

Il y a du nouveau pour le régime social des indépendants (RSI), concernant les délais de carence en cas de maladie et de grossesse.

Complémentaire santé des salariés, les entreprises jouent le jeu

Un an après la mise en place obligatoire d'une couverture santé au bénéfice des salariés, une étude montre que la majorité des entreprises vont plus loin que le minimum légal.

Revenus des médecins en hausse

Les revenus professionnels des médecins ont augmenté de 0,56 % en 2015, selon la Caisse de retraite des médecins de France (CARMF) qui se base sur les revenus nets déclarés cette année pour le calcul des cotisations.

Mutuelle d'entreprise obligatoire : quid des anciens salariés ?

Le 1er juillet prochain, l’encadrement progressif des tarifs des contrats d'assurance complémentaire santé entrera en vigueur pour les anciens salariés qui souhaitent conserver leur mutuelle d'entreprise.

Indépendants : Le calcul des cotisations en question

Un décret confirme les changements de certaines modalités de calcul des cotisations sociales des indépendants non agricoles.

Prévoyance : les entreprises restent libres

Le choix d'une prévoyance complémentaire collective reste libre pour les entreprises.