Les grands réseaux immobiliers font le bilan de l’année 201712/02/2018  



Selon le réseau Laforêt, qui compte 700 agences, l’activité a bondi de 14% en France tandis que son concurrent Guy Hoquet (groupe Nexity, 500 agences) évoque une année "exceptionnelle" qui restera "dans la mémoire de tous", avec une hausse de ses ventes de 11,5%. Mi-décembre, Orpi, premier réseau avec 1.200 agences immobilières avait fait état de volumes de ventes en hausse de 7%. Cette "activité dense n'a pas été freinée par des prix au m2 en hausse, entre +2,1% pour la province et +6,1% pour la capitale", au sein des transactions conclues par les agences Guy Hoquet.

Toute la France n'a pas été touchée de la même manière par la hausse des prix : la palme revient à Bordeaux, avec +17% en un an, au sein des ventes du réseau, contre une moyenne nationale de +2,6% et +3,5% dans le pays, chez Laforêt. Le marché reste "fracturé", avec un "manque de biens à la vente dans les grandes métropoles ou les centres villes" et "un stock encore important dans les territoires ruraux", commente de son côté Laforêt.

Les délais de vente se sont raccourcis à 89 jours en moyenne en France chez Guy Hoquet et 86 jours chez Laforêt, 61 et 56 jours respectivement à Paris.


 Autres articles sur le même sujet :
Immobilier, la hausse continue

Selon l’indice Insee - Notaires des prix des logements anciens en France, au premier trimestre les prix augmentent de 0,7% par rapport au quatrième trimestre 2015, après +0,2 % le trimestre précédent. Il s’agit du troisième trimestre consécutif de hausse dans l’immobilier ancien.

Pourquoi le marché immobilier va se gripper

Le marché immobilier ancien qui a bénéficié en 2016 de "conditions extrêmement favorables", pourrait se gripper cette année.

Immobilier : 2016, année de nette reprise pour le marché résidentiel

Au deuxième trimestre 2016, les acheteurs confirment leur retour sur le marché immobilier.

Immobilier : hausse de prix de 2% sur les 12 prochains mois

Le site internet MeilleursAgents prévoit au plan national que les prix immobiliers augmenteront d'environ 2% sur les 12 prochains mois, alors que les transactions resteraient en progression de 5%.

Le PTZ relance le crédit

Selon le courtier immobilier vousfinancer.com, le lancement du PTZ nouveau au 1er janvier 2016, aurait déjà fait tripler le volume des demandes de crédit incluant un prêt à taux zéro, avec des montants moyens en hausse de 25 % par rapport à 2015.

L’immobilier en forme

Selon le baromètre LPI-Se Loger, le mois de février a vu les prix immobiliers signés augmenter dans 64,7 % des villes de plus de 100 000 habitants sur un an.