Pas de hausse de CSG pour les expatriés19/02/2018  



Pour tous les français, la hausse de 1,7% de la CGS a été compensé pour une baisse des charges sociales. Tous ? Sauf les expatriés. Gérald Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics a donc proposé au Premier ministre de suspendre un décret (n°2017-1895) du 30 décembre 2017 (publié au JO du 31) relatif au taux particulier des cotisations d'assurance maladie auxquelles sont assujettis les Français de l'étranger (non-résidents fiscaux) lorsqu'ils bénéficient de l'assurance maladie française (personnes visées à l'article L. 131-9 du code de la sécurité sociale).
Car, indique un communiqué de Gérald Darmanin, ce décret « ne garantissait pas pleinement l'équité entre les Français » ( de l'étranger et ceux résidant en France).

Le cas est particulièrement sensible pour les personnes touchant des petites retraites à l'étranger, car elles subissent la hausse de la CSG sans diminution de cotisations sociales et sans la limitation liée à leur revenu fiscal de référence, RFR, lequel permet d'être exonéré de CSG en deca d'un certain montant : 11018 € pour une part (RFR en 2016), 13960 € pour 1,5 part. Or ce seuil fiscal d'exonération (RFR) pour la CSG n'est pas utilisable pour les retraités installés à l'étranger puisqu'ils sont non-résidents fiscaux en France.


 Autres articles sur le même sujet :
Prélèvements sociaux des non-résidents, Bercy joue la montre !

L’administration fiscale a reçu plusieurs dizaines de milliers de demandes de restitution portant sur la CSG-CRDS appliqués aux revenus du patrimoine des contribuables non affiliés à un régime de sécurité sociale français au titre des années 2012 à 2015.

Réductions d’impôts : Qui peut vraiment en profiter ?

L'allègement d'impôt prévu en faveur des contribuables modestes n'est pas applicable aux non-résidents. Ils devront rembourser l’allégement trop perçu.

Le tiers payant généralisé est reporté

Les députés ont adopté un amendement du gouvernement au projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 qui supprime la mise en œuvre du tiers payant généralisé à tous les assurés à compter du 30 novembre 2017.

Indépendants : Le calcul des cotisations en question

Un décret confirme les changements de certaines modalités de calcul des cotisations sociales des indépendants non agricoles.

Revenus des médecins en hausse

Les revenus professionnels des médecins ont augmenté de 0,56 % en 2015, selon la Caisse de retraite des médecins de France (CARMF) qui se base sur les revenus nets déclarés cette année pour le calcul des cotisations.

Prélèvement sociaux des expatriés conformes

Le Conseil constitutionnel a déclaré conformes les dispositions de l'article 24 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2016 qui permettent de maintenir les prélèvements sociaux sur les revenus du capital des personnes affiliées à un régime de sécurité sociale autre que le régime français (revenus fonciers et plus-values immobilières des non-résidents, notamment).