Comment éviter les frais cachés lors de vos paiements à l’étranger ?04/06/2018  



Il y a d’abord les frais d'achat ou de retrait qui sont pratiqués à chaque fois que vous réalisez un paiement par carte bleue ou un retrait sur un automate. Selon les établissements, il peut s'agir d'un montant fixe pour chaque opération ou d'un pourcentage sur la somme payée ou retirée. Viennent ensuite les surcharges locales (fees) qui sont parfois appliquées par la banque locale sur chaque retrait, là encore sous forme de montant fixe ou proportionnel en fonction du pays ou de l'établissement. Enfin, il faut ajouter les taux ou commission de change variables doivent être payés pour rémunérer les intermédiaires en cas d'achats en devise étrangère ou de vente d'une devise à un bureau de change.
En tout cela représente pour les Français près de 2 milliards d’euros chaque année selon une étude TransferWise, société britannique de transferts d’argent internationaux. Les entreprises et les voyageurs d’affaires auraient eux perdu plus de 500 millions d’euros en commissions bancaires. Les frais analysés auprès de 7 grandes banques et des bureaux de change concernent principalement les dépenses effectuées en dehors de la zone euro (711 millions d’euros), principalement par carte bancaire, l’envoi d’argent aux familles restées à l’étranger (679 millions d’euros), les factures établies dans des devises autres que l’euro (25,66 millions d’euros) et le versement des salaires dans une devise différente de celle du pays d’origine (12,43 millions d’euros).
Il est possible de réduire facilement ou de limiter certains frais bancaires pratiqués lors de vos déplacements ou voyages à l'étranger. Par exemple, certaines banques en ligne proposent des frais de retrait et d'achat très réduits, voire une exonération dans la limite d'un certain nombre d'opérations sur une période donnée. Des "néobanques », telle que N26 ou Revolut, mettent également en place des comptes bancaires multidevises qui vous évitent les frais de change si vous vous rendez souvent dans le même pays. Enfin, vous pouvez éviter les surcharges locales en utilisant l'automate d'une banque internationale, ou si votre banque fait partie d'un réseau international ayant noué un accord visant précisément à éliminer les surcharges.

 


 Autres articles sur le même sujet :
Vacances sans souci : les bons réflexes à adopter

Le programme d'éducation financière de la Fédération bancaire française (FBF) " Les clés de la banque " rappelle les précautions simples à respecter pour des vacances tranquilles et sans souci.

Les Français louent tout, ou presque !

En 10 ans, le chiffre d’affaires de la location de biens est passé de 21 à 38 milliards d’euros, sous l’effet de l’engouement des français pour la location.

Une taxe de séjour collectée par AirBnB

La taxe de séjour s'applique aux personnes louant un logement sur Airbnb. Elle est due par personne et par nuit. Son montant peut varier de 0.20€ à 4€.

Les Français préfèrent tout louer

Selon une étude "les Français et le plaisir de la consommation", réalisée par OpinionWay pour Lokéo, entreprise de location d'électroménager, image et multimédia, 74% des français éprouvent davantage de plaisir à utiliser un produit plutôt que de le posséder. 19% avouent apprécier les achats compulsifs pour se faire plaisir tout de suite.

Combien consacrez-vous à vos loisirs ?

En 2017, les Français consacreront en moyenne 662 euros pour leurs loisirs : c’est 61 euros de plus qu’en 2016 mais autant qu’en 2015.

Le prix du pétrole se stabilise

En janvier 2017, le prix du pétrole en euros se stabilise (+0,7 % après +19,1 %).