Baisse drastique des normes handicapées pour les promoteurs de logements neufs08/06/2018  



Largeur des couloirs et des portes, accès du bâtiment au moyen d'une rampe si besoin, hauteur des prises électriques, signalisation lumineuse dans l'immeuble, ou encore possibilité de se retourner en fauteuil roulant dans n'importe quelle pièce, y compris la salle de bains et les toilettes, en principe, "les bâtiments d’habitation neufs et leurs abords doivent être construits et aménagés de façon à être accessibles aux personnes handicapées quel que soit leur handicap", précise le Code de la construction et de l’habitation. 100 % des logements neufs sont donc censés être accessibles. L'article 18 du projet de loi Elan réduit de 100 % à 10 % la part de logements dits "accessibles" dans les immeubles collectifs neufs, avec un minimum d'un logement de ce type (pour les petits ensembles). Les promoteurs n'auront donc besoin que de construire 10 % de logements respectant l'intégralité des normes handicapées (comme la hauteur des prises, la taille des toilettes…). Les autres logements devront simplement être "évolutifs", une nouvelle notion créée par la loi Elan. Ces normes ont un coût : environ 5 à 10 % du prix de vente.

 


 Autres articles sur le même sujet :
Nouveaux diagnostics obligatoires

Lors de la location d'un logement vide ou meublé, deux diagnostics, l'un pour l'installation de gaz, l'autre, pour celle de l'électricité, devront être fournis.

Obligation de place adaptée aux handicapés

Au moins une place de parking adaptée aux handicapés doit être prévue dans certaines copropriétés.

Que pensez-vous de votre logement ?

80% des Français considèrent leur logement agréable, source de réconfort et de sécurité.

Copropriété : trouble de voisinage, qui est responsable ?

C'est le propriétaire actuel d'un bien immobilier qui est responsable des troubles de voisinage pouvant être occasionnés par des travaux effectués par le précédent propriétaire, rappelle la Cour de cassation.

Les motivations pour faire construire sa maison

69% font construire leur propre habitation afin de vivre dans une maison adaptée à leurs désirs.

Pourquoi le marché immobilier va se gripper

Le marché immobilier ancien qui a bénéficié en 2016 de "conditions extrêmement favorables", pourrait se gripper cette année.