Impôts : du changement pour les non-résidents22/10/2018  



À compter de l'imposition des revenus de 2018, le taux minimum d’imposition de ces revenus prévu à l’article 197 A du Code général des impôts serait relevé de 20 % à 30 % en métropole (relèvement à 25 % pour les revenus ayant leur source dans les départements d’outre-mer), et la déduction des pensions alimentaires pour le calcul du taux moyen sur l’ensemble des revenus mondiaux serait admise, sous réserve que les pensions versées soient imposables en France et qu’elles n’aient pas déjà donné lieu, pour le contribuable, à un avantage fiscal dans son État de résidence. Pour les revenus perçus à partir du 1er janvier 2020, le mécanisme de retenue à la source (0, 12 et 20 %) serait supprimé ; l'imposition serait prélevée en appliquant la grille de taux par défaut du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. D’autres aménagements sont à prévoir (amendement déposé), notamment concernant l'exonération de plus-value en cas de cession de la résidence principale.


 Autres articles sur le même sujet :
Harmonisation fiscale pour les instruments financiers

Les règles d'imposition des profits ou pertes réalisés par des personnes physiques fiscalement domiciliées en France sur les instruments financiers à terme sont harmonisées depuis le 1er janvier 2015.

Prélèvement sociaux des expatriés conformes

Le Conseil constitutionnel a déclaré conformes les dispositions de l'article 24 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2016 qui permettent de maintenir les prélèvements sociaux sur les revenus du capital des personnes affiliées à un régime de sécurité sociale autre que le régime français (revenus fonciers et plus-values immobilières des non-résidents, notamment).

Réductions d’impôts : Qui peut vraiment en profiter ?

L'allègement d'impôt prévu en faveur des contribuables modestes n'est pas applicable aux non-résidents. Ils devront rembourser l’allégement trop perçu.

Attentats, défiscalisation des dons et des victimes

Le gouvernement a annoncé une mesure d'exonération d'impôt sur les revenus perçus par les personnes décédées lors des actes de terrorisme survenus en 2015.

Les avis d'imposition sont en cours de distribution

L'administration fiscale vient de communiquer le calendrier de l'envoi des avis d'imposition sur le revenu.

Ou gagne-on le mieux sa vie comme indépendant ?

Les professionnels indépendants, hors secteur agricole et auto-entrepreneurs, ont retiré en moyenne 3 260 € par mois de leur activité non salariée, selon la dernière enquête de l'INSEE qui constat de fortes disparités entre le Nord et le Sud.