Du nouveau pour le Madelin27/07/2015  



La loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques (ou loi Macron), récemment adoptée, assouplit les réductions d'impôt Madelin et "ISF-PME" en harmonisant les deux dispositifs sur certains points. D'une part, la loi prévoit de nouvelles exceptions légales à la remise en cause de la réduction d'impôt Madelin en cas de non-respect du délai de 5 ans de conservation des titres. Elles s'appliqueront en cas de fusion ou de scission, d'annulation des titres pour causes de pertes, de cession imposée dans le cadre d'un pacte d'actionnaires, et d'offre publique d'échange. Ces cas s'ajoutent aux exceptions déjà existantes : décès, invalidité, licenciement du contribuable ou de son conjoint, liquidation judiciaire de l'entreprise et donation des titres avec reprise de l'engagement de conservation. Par ailleurs, pour les deux réductions, la loi abaisse à 7 ans, au lieu de 10, le délai pendant lequel le remboursement des apports est interdit.


 Autres articles sur le même sujet :
Remise en cause de la réduction d’ISF

Que devient la réduction d’ISF pour souscription de capital de PME en cas de cessation d’activité ?

Le dispositif ISF-PME réservé aux entreprises innovantes

Afin de le mettre en conformité avec le droit de l'Union européenne, le dispositif de réduction d'impôt de solidarité sur la fortune lié aux souscriptions au capital de PME devrait être recentré sur les entreprises jeunes et innovantes.

Le dispositif ISF-PME épinglé

Selon les magistrats financiers, qui ont comparé les performances des PME ayant bénéficié de l'ISF-PME avec celles d'entreprises qui n'en ont pas bénéficié, il n'y a guère de différences majeures en ce qui concerne l'investissement direct.

La réduction Pinel dans les textes

L'administration fiscale a intégré dans sa documentation de base les aménagements apportés par la loi de finances 2015 à la réduction d'impôt en faveur des investissements locatifs réalisés dans le secteur intermédiaire, rebaptisée "Pinel".

A quoi sert vraiment le crédit d’impôt recherche ?

Le crédit impôt recherche est détourné à des fins d'optimisation fiscale. C’est l’avis de la sénatrice communiste Brigitte Gonthier-Maurin dont un rapport sur le sujet a été rejeté par la haute assemblée, en juin.

12 pays pourraient sortir de la liste des paradis fiscaux

Le Forum mondial sur la transparence et l’échange de renseignements à des fins fiscales publie aujourd’hui de nouveaux rapports d’examen par les pairs portant sur 12 pays ou juridictions, se rapprochant un peu plus de son objectif de mettre en œuvre des normes mondiales de transparence et d’échange de renseignements en matière fiscale.