Vers un nouveau rabotage des niches sociales17/08/2015  



Selon le quotidien, les résultats de l'évaluation coût/efficacité de chacun des dispositifs sont pour l'essentiel négatifs. 25 de ces dispositifs dépassent chacun les 100 millions d'euros d'exonération par an et totalisent 93 % du coût total des avantages consentis. En tête des 20 dispositifs les plus coûteux figure l'exonération spécifique accordée aux régimes de prévoyance et de retraite supplémentaire en entreprise (2,7 milliards d'euros). On y retrouve aussi plus loin les titres restaurant (940 millions d'euros), les avantages accordés par les comités d'entreprise (910 millions d'euros), l'intéressement et la participation (240 et 210 millions d'euros) ou encore la réduction de charges sociales des journalistes (172 millions d'euros). Le journal indique que le ministère des finances "chercherait notamment à faire des économies du côté des réductions de cotisations pour les entreprises implantées en outre-mer [992 millions d'euros par an] ainsi que sur les dispositifs d'exonération de charges ciblés sur les zones de revitalisation rurale (ZRR)".

 


 Autres articles sur le même sujet :
L'expatriation des hauts revenus explose

Selon des chiffres du quotidien "Les Echos », les départs à l'étranger de contribuables disposant de hauts revenus s'est accéléré en 2013.

L’épargne retraite représente jusqu’à 10 % de la rémunération

Les dispositifs collectifs d'épargne retraite représentent entre 5% et 10% de la rémunération annuelle nette des salariés des grandes entreprises françaises, selon la 3ème édition de l'enquête sur les avantages sociaux présentée le 29 janvier 2015 par Aon Hewitt.

Avis d’imposition immédiat

Selon une information du quotidien "Les Echos", les contribuables qui déclarent leurs revenus en ligne vont recevoir, dès cette année, à l'issue de la déclaration leur avis d'imposition.

Peut-on faire un don défiscalisé à un organisme européen ?

Les dons et legs consentis à certains organismes d'intérêt général établis dans un Etat membre de l'Union européenne ou de l'Espace économique européen ayant conclu avec la France une convention d'assistance administrative en vue de lutter contre la fraude et l'évasion fiscales peuvent bénéficier de l'exonération de droits de mutation au même titre que ceux consentis à des organismes ayant leur siège en France.

Comment remettre sur pied le RSI ?

Missionnés par le gouvernement, les députés Sylviane Bulteau et Fabrice Verdier ont remis au Premier ministre un rapport d'évaluation de l'état actuel du régime social des indépendants et formulent 30 propositions "destinées à améliorer la relation avec les assurés et à rétablir rapidement le lien de confiance".

Les Français de plus en plus généreux

La 20ème édition du baromètre « La générosité des Français », réalisée par l’IDAF et Recherches et Solidarités, apporte des chiffres très encourageants concernant la générosité des Français.