Vers un nouveau rabotage des niches sociales17/08/2015  



Selon le quotidien, les résultats de l'évaluation coût/efficacité de chacun des dispositifs sont pour l'essentiel négatifs. 25 de ces dispositifs dépassent chacun les 100 millions d'euros d'exonération par an et totalisent 93 % du coût total des avantages consentis. En tête des 20 dispositifs les plus coûteux figure l'exonération spécifique accordée aux régimes de prévoyance et de retraite supplémentaire en entreprise (2,7 milliards d'euros). On y retrouve aussi plus loin les titres restaurant (940 millions d'euros), les avantages accordés par les comités d'entreprise (910 millions d'euros), l'intéressement et la participation (240 et 210 millions d'euros) ou encore la réduction de charges sociales des journalistes (172 millions d'euros). Le journal indique que le ministère des finances "chercherait notamment à faire des économies du côté des réductions de cotisations pour les entreprises implantées en outre-mer [992 millions d'euros par an] ainsi que sur les dispositifs d'exonération de charges ciblés sur les zones de revitalisation rurale (ZRR)".

 


 Autres articles sur le même sujet :
Fin de l'exonération de la contribution patronale d'assurance pour les jeunes

La conclusion d'un CDI avec un jeune de moins de 26 ans n’ouvre plus droit à une exonération de la cotisation patronale d'assurance chômage.

Salaire brut en hausse, mais pas avant 2018

Le gouvernement annonce une baisse des cotisations salariales dès 2018.

L'expatriation des hauts revenus explose

Selon des chiffres du quotidien "Les Echos », les départs à l'étranger de contribuables disposant de hauts revenus s'est accéléré en 2013.

Economie collaborative : combien allez-vous payer d’impôt ?

Les locations de biens entre particuliers seront finalement soumises aux cotisations sociales.

Le RSI invite ses assurés à utiliser le télépaiement

À l'occasion de l'envoi du quatrième avis d'appel trimestriel de cotisations 2016, le régime social des indépendants (RSI) rappelle aux artisans, industriels et commerçants qu'ils peuvent payer leurs cotisations sociales chaque trimestre par télépaiement.

Indépendants : Le calcul des cotisations en question

Un décret confirme les changements de certaines modalités de calcul des cotisations sociales des indépendants non agricoles.