Restez groupés !05/10/2015  



L'une des procédures engagées s'est en effet conclu sur un accord. Alors que le 1er octobre 2015 marque le premier anniversaire de l'entrée en vigueur de la mesure, cinq autres dossiers sont en cours devant les tribunaux. Les associations agréées de défense des consommateurs ont pu utiliser l'action de groupe dans des secteurs variés : télécoms, services financiers, logement ou encore hébergement touristique. Mesure emblématique de la loi Consommation, l'action de groupe constitue une voie de recours collectif pour obtenir réparation des préjudices économiques du quotidien, comme les facturations abusives ou les pratiques anticoncurentielles. Souvent considérée comme le pendant français de la class action américaine, cette procédure permet d'épargner aux consommateurs les frais et l'énergie nécessaires à une action individuelle en justice. Ce sont en effet les associations agréées qui se chargent d'introduire l'action en justice.
 


 Autres articles sur le même sujet :
Résidence de tourisme : comment bien s'informer ?

Selon le gouvernement, les investisseurs lésés représentent environ 10 % de propriétaires, soit près de 20 000 personnes.

Article test avec toutes les catégories

article test avec toutes les catégories

Logement locatif : Attention à ne pas devenir un « Pro »

L'acquisition de plusieurs logements locatifs fait perdre la qualité de "consommateur" dans les relations avec la banque, d'après la Cour de cassation.

Maisons individuelles : attention aux arnaques !

Les constructeurs de maisons individuelles sont dans le collimateur de la DGCCRF.

Immobilier de bureau : Transactions locatives en hausse

Selon Immostat, après une certaine stabilité depuis le premier trimestre 2015, le niveau moyen des mesures d’accompagnement des transactions locatives de bureaux en Ile-de-France enregistre une progression au dernier trimestre 2015 pour atteindre 21,5% (+1,0 point par rapport au trimestre précédent).

21 000 centenaires en France

Au 1er janvier 2016, 21 000 centenaires vivent en France : c’est près de vingt fois plus qu’en 1970.